Médiations aquatiques

 

 

 

STAGES ET FORMATIONS

 

POURQUOI SE FORMER ?
Anne Duggan

La formation est incontournable pour assurer des médiations aquatiques d'animation, d'accompagnement ou de soin de qualité et efficaces.

Précisons d'emblée qu'une journée de stage est une information et qu'une formation n'est pas un enseignement.

Se former est une mise en travail dans laquelle le stagiaire soutenu et guidé par des formateurs est acteur de sa recherche, de la découverte ou l'approfondissement d'un sujet.
En partant des représentations sur un sujet, des connaissances déjà acquises, de sa pratique, le stagiaire se met en travail, en découvertes, en partage et échanges dans un groupe animé et géré par des formateurs compétents.

Seule l'alternance de séances pratiques dans l'eau et du travail de réflexion et de recherches en groupes dynamise les apprentissages, favorise la représentation et permet l'élaboration de projets pertinents.
Les formateurs qui suivent un filage précis et rigoureux apportent soutien, exposés théoriques et activités pratiques.
Rigoureux et souples à la fois, ils répondent aux demandes et attentes des stagiaires.
Ils sont les garants d'un processus de formation c'est-à-dire d'une évolution professionnelle.

 

Une formation intra-muros nécessite 5 journées minimum avec deux formateurs pour 15 stagiaires,
en raison des points énoncés ci-dessous, de l'ampleur et de la difficulté du programme.

Cette formation peut se faire dans le cadre du DPC si le stagiaire peut prévoir deux sessions de trois jours (dernier trimestre d'une année et premier trimestre de la suivante).

Parce qu'une véritable formation de médiation aquatique requiert :

1) un travail personnel pratique du stagiaire avec l'eau, afin qu'il connaisse au mieux les effets de l'eau sur la personne, clarifie sa relation personnelle à l'eau et construise une solide sécurité de base dans l'eau pourvoyeuse de celle des personnes qu'il accueille.
Les séances pratiques sont le lieu d'apprentissage de la manière de porter une personne de repérer ce qu'elle manifeste, d'utiliser le matériel, etc.

2) une connaissance approfondie du médiat et de son utilisation : propriétés physiques et chimiques, effets de l'eau sur la personne selon son handicap ou pas, ciblage des indications, utilisation de l'eau comme médiat. Élaboration d'un projet.

3) Les éléments de développement des personnes : psychomoteurs, psychiques, affectifs et d'apprentissages apportés par l'eau.

4) Les aspects théoriques concernant les aspects techniques et l'hygiène de l'eau, les repères de développement et lecture du corps, les diverses pathologies et ce que peut leur apporter l'eau comme médiat.

5) La clarification de la posture du (ou des) médiateur : animateur ? Accompagnant ? Soignant ? Théorie et mise en pratique.

6) La connaissance de ce que l'eau peut provoquer sur les plans subjectifs, projectifs, défensifs et d'angoisse.

7) L'évaluation des projets mis en place et le suivi post-stage des stagiaires.

 

Peu d'organismes de formation sont en capacité d'offrir un programme de formation vraiment complet.
En voici quelques-uns dont je sais qu'ils respectent les points énoncés ci-dessus :

Syndicat national d'union des psychomotriciens (SNUP)
Programme 2015 : http://www.snup.fr/download/2015-Stages-Dossier-Formation.pdf
Site internet : www.snup.fr - Adresse mail : formation.snup@wanadoo.fr

Au-delà du principe d'Archimède (ADPA)- Méthode Paul Fernandez
www.audeladuprincipedarchimede.eu

Fédération des activités aquatiques d'éveil et de loisir (FAEL)
www.fael.asso.fr/

Association Vivre l'eau
www.vivre-l-eau-paris.org/?page_id=47

 

 

 
Les médiations aquatiques, un ailleurs de soi - Anne Luigi-Duggan